"Je serai toujours en soutien aux côtés de nos forces de l'ordre"


Les actualités nous rappellent trop souvent le tribut que paie nos forces de l'ordre pour notre défense, la défense de nos valeurs et la défense de notre République.

Mais, il ne saurait y avoir de fatalité et notre devoir, au delà de notre compassion et de notre soutien, est aussi de mettre en œuvre les réformes nécessaires pour renforcer la sécurité de nos forces de l'ordre.


En parallèle des discussions en cours sur le Beauvau de la Sécurité, le Gouvernement et les représentants des forces de l'ordre ont pu échanger mardi dernier d'une série de nouvelles mesures auxquelles j'adhère:

  • une enveloppe immédiate de 10 M€ pour renforcer la sécurité des commissariats

  • Limitation stricte des possibilités de réduction des peines.

  • Peine de sureté portée à 30 ans pour les personnes condamnées à la perpétuité pour un crime commis contre un policier/gendarme.

  • Violences contre les FDO qualifiées désormais de délits spécifiques plus durement réprimés.

  • Refus d’obtempérer punis plus lourdement : la peine d'un an de prison et 7.500 euros d’amende sera "doublée (...) Le permis de conduire sera systématiquement suspendu et, pour ceux qui circulent sans permis de conduire, le véhicule sera confisqué." Jean Castex (20h de France 2, 11 mai 2021).

  • Désignation dans chaque Parquet d’un référent responsable de l’amélioration de la réponse pénale en cas d’agression contre un policier ou un gendarme.

  • Circulaire du Garde des Sceaux pour demander aux Parquets une fermeté stricte quand les FDO sont prises à partie (déferrement systématique, jugement rapide des auteurs).

  • Mise en place, dès le 1er juillet 2021, de l’observatoire de la réponse pénale (infractions commises contre les FDO).

  • Rappel à la loi abrogé au bénéfice d’autres formes de réponse pénale (travaux d’intérêt général, amendes forfaitaires délictuelles).

Les dispositifs annoncées, de nature législative, seront soumises au Parlement et je ne manquerai pas de joindre ma voix à celles de mes collègues pour faire adopter rapidement ces mesures.


Enjeu national, le renforcement de la sécurité et des moyens de nos forces de l'ordre et de justice se traduit également localement.

Plus localement, après avoir obtenu le tant attendu réaménagement du Commissariat de Narbonne, je travaille avec les représentants locaux des forces de l'ordre pour que les moyens matériels pour la policier et la Justice.

Notre majorité agit pour nos "gardiens de la paix" et notre justice: 10.000 policiers et gendarmes supplémentaires recrutés au cours du quinquennat, hausse de 1,7 Md€ des crédits budgétaires pour les forces de l'ordre, hausse historique du budget de la justice de 8% en 2021).

Localement, cela signifie le renouvellements véhicules, l'embauche d'assistants judicaires au parquet et au tribunal pour la justice de proximité, une meilleure qualité de l'armement et des moyens de défense…

J'agis encore en ce moment même pour le renforcement des moyens des Officers de Police Judiciaire au Commissariat de Narbonne.


Aux forces de l'ordre, à ces pères, mères, maris et femmes qui chaque jour nous protègent, je veux dire que contrairement à ce que certains groupuscules, par aveuglement ou au nom d'idéologies néfastes veulent nous faire croire, les citoyens et les citoyens sont à vos cotés et, par le mandat qu'ils m'ont donné de les représenter, je vous renouvelle toute ma confiance, ma détermination à agir pour nos forces de l'ordre et mon entier soutien.





Les derniers posts