La Narbonnaise méditerranéenne !


A l'occasion du dernier Comité interministériel de la Mer, retour sur une des ambitions du Député, Vice Président de l'Assemblée Parlementaire de la Méditerannée: faire retrouver le potentiel de la Méditerranée à notre Narbonnaise !


"Nous avons trop longtemps oublié la Mer !"


"Nous avons trop longtemps oublié la Mer !" C'est par ces mots et ce constat que notre Député, Alain PEREA, engage souvent ses échanges et son plaidoyer pour que notre territoire se dote d'une nouvelle ambition maritime.

Fondée autour du Port antique, Narbonne a progressivement perdu de vue son ouverture sur la Mer à l'exception notable d'une tradition perpétuée dans les villages littoraux de pêcheurs qui fournirent jusqu'au début du XXème siècle des marins réputés sur toutes les mers du globe. Le port de Port la Nouvelle comme le tourisme littoral ne suffisaient pas à infléchir cette attraction terrestre de la Narbonnaise, tournée vers ses vignes et sa place de carrefour terrestre.


Mais les choses changent: le potentiel de l'Economie Bleu se révèle et s'implante petit à petit dans notre territoire.

Développement du port de Port la Nouvelle, tourisme "depuis la mer", valorisation écologique des milieux aquatiques, structuration de la pêche artisanale, éoliennes en mer… autant de projets qui refont petit à petit de la Méditerranée un espace de projection et de développement de nos territoires et de notre économie.



Une ambition maritime de la France renouvelée


Dans ce contexte local, les actions du Gouvernement en faveur de l'économie bleu ne peuvent que constituer un atout pour notre territoire.

Des ambitions nationales, dotées de près de 3 milliards de budget en 2021, pour agir sur les infrastructures portuaires, sur l'adaptation du littoral à la montée des eaux, sur le développement des énergies renouvelables liées à la mer ou encore sur la protection des milieux marins.

Le dernier Comité interministériel de la Mer, réuni il y a quelques jours, a ainsi pu confirmer le soutien de l'Etat pour une véritable stratégie maritime de la France sur l'ensemble de ces thèmes.

Cette stratégie doit venir accompagner un secteur qui représente aujourd'hui plus de 90 milliards d'euros d'activités et plus de 350 000 emplois directs, en hausse de 20% ces quatre dernières années.


" La Narbonnaise à une carte à jouer : la Méditerranée !"

"Avec le port de Port la Nouvelle et ses projets de développement, notamment autour des énergies renouvelables, avec sa culture maritime ancestrale perpétuée par les petits métiers de la pêche, avec la richesse écologiques de nos milieux marins et lagunaires, notre territoire a une opportunité de développement encore largement inexplorée! "se réjouit le Député.

"En qualité de Vice-Président de l'Assemblée Parlementaire de la Méditerranée, j'ai la chance de pouvoir échanger avec des acteurs économiques et politiques de l'ensemble du pourtour méditerranéen … Plus j'échange avec eux sur les potentialités de développement liées à notre Méditerranée, plus je suis certain que la Narbonnaise à une carte à jouer!" précise le Député.




Plus d'information sur les annonces du dernier Comité Interministériel de la Mer en cliquant ici

Les derniers posts