Des engagements pour des moyens exceptionnels pour la police



Avant la réception, jeudi 15 octobre, des organisations syndicales par le Président de la République, le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin, a réuni, mardi 13, l’ensemble des syndicats de police. Il a répondu largement à des revendications de longue date par des annonces fortes visant à récompenser le mérite des policiers et permettre à la police nationale d’assurer efficacement ses missions. Une hausse historique du budget en 2021 Des moyens exceptionnels ont été obtenus par le ministère de l’Intérieur dans le cadre du budget 2021 et du plan « France Relance » pour améliorer le quotidien des forces de l'ordre, avec une augmentation historique du budget de la police nationale de 325 millions d’euros: Matériel et équipement : +15 M€ (+13% sur un an)

  • Automobile : +125 M€ (+230%)

  • Action sociale ministérielle : +10 M€ (+18%)

  • Immobilier : +12 M€ (+10%)

  • Nouveaux équipements numériques, dont généralisation des caméras-piétons au 1er juillet 2021.

Les effectifs seront augmentés de 1.500 policiers l’an prochain, conformément à l’engagement du Président de la République de 10.000 créations de postes dans les forces de sécurité durant le quinquennat. Les mesures annoncées pour les policiers

  • Enveloppe inédite de 15 millions d'euros en faveur d’une prime mensuelle pour les 22.000 agents travaillant de nuit.

  • Réforme de l’avancement des gardiens de la paix permettant de passer de façon semi-automatique au poste de brigadier après 25 ans de service (25 millions d'euros).

  • Harmonisation des conditions de compensation des astreintes entre personnels du ministère (2 millions d'euros).

  • Poursuite de l’indemnisation des heures supplémentaires et revalorisation de 6% en 2021 (de 12,47€ à 13,25€).

  • Engagement de la réforme du statut des personnels de la police technique et scientifique (3 millions d'euros).

  • Un plan de valorisation inédit de la filière investigation sera mis en place.

Lancement de nouveaux chantiers structurants

  • Lancement d'un grand chantier relatif à l’encadrement pour une « révolution managériale ».

  • Création de l’Académie de police pour un effort inédit en matière de formation.

  • Progression de carrière renforcée pour les personnels administratifs et techniques.

  • Transparence sur l’affectation des effectifs de sécurité publique.


Le ministre de l'Intérieur réunira, le mois prochain, l’ensemble des organisations syndicales pour leur présenter le Livre blanc sur la sécurité intérieure avant de le rendre public mi-novembre, au moment où la proposition de loi pour une sécurité globale, portée par les députés LaREM Alice Thourot et Jean-Michel Fauvergue, sera examinée au Parlement.


Les derniers posts