"Coopérons pour sauver la Méditerranée" : l'appel de l'Assemblée Parlementaire de la Méditerranée


En qualité de Vice Président de l'Assemblée Parlementaire de la Méditerranée, regroupant 36 Pays de la Méditerranée, notre Député Alain PEREA a été désigné rapporteur de la proposition de onze recommandations en faveur de "Changements climatiques et environnementaux dans la région méditerranéenne : un appel urgent à la coopération".


Un travail efficace de patience, de diplomatie et de persévérance...


"C'est toujours extrêmement enrichissant de voir la mécanique de ces dispositifs internationaux, de trouver les convergences entre 36 pays avec qui, certes, nous partageons une culture méditerranéenne mais avec lesquels nous demeurons très différents" rappelle le Député


Cette résolution, discutée pendant plusieurs semaines par les représentants des 36 parlements nationaux de la Méditerranée, a été adoptée sous la conduite de notre Député.

Elle viendra ainsi renforcer les travaux des parlements nationaux ainsi que les discussions climatiques internationales entre Etats méditerranéens.


"On aimerait tous que cela aille plus vite mais il faut respecter la souveraineté et la culture de chaque Etat. C'est un travail de patience, de diplomatie et de persévérance... Un peu comme le colibri dans la fable ! Comme tout accord internationaux, il s'agit d'une mécanique que certains peuvent trouver lente mais qui est efficace..." rappelle le Député

Et de rajouter: "En matière de relations internationales, les dicktats et les positions dogmatiques ne marchent pas... Ce serait bien que certains s'en souviennent aussi localement! "


"Seules les stratégies d’atténuation et d’adaptation au climat qui incluent les communautés et les cultures locales ont la capacité d’être durables et résilientes à long terme"


Exemple de ce travail de négociation: l'introduction de la notion de "culture locale" dans les politiques de lutte climatique des Pays de la Méditerranée...


"C'est un aspect qui me tenait à cœur : on ne pourra pas sauver la Méditerranée sans prendre ne compte les cultures locales et les citoyens qui y vivent! "se réjouit le Député.

Ainsi, après négociations, le Député a réussi à faire modifier la résolution pour y introduire ce point...


Reconnaissant que "seules les stratégies d’atténuation et d’adaptation au climat qui incluent les communautés et les cultures locales ont la capacité d’être durables et résilientes à long terme", la recommandation de l'Assemblée Parlementaire de la Méditerranée souligne désormais "l’importance d’inclure et de respecter les traditions, les cultures et les communautés locales en développant des politiques climatiques via des consultations au niveau local, la participation de la société civile et l’engagement des parties prenantes."

Un engagement nouveau, novateur qui lie désormais le Parlement français et les 35 Parlements méditerranéens...



Retrouver l'intégralité du discours et des recommandations de l'Assemblée Parlementaire sous ce lien :

15_PAM_Plenary_Session_Projet_de_Discour
.
Download • 204KB


Les derniers posts