Convention citoyenne pour le climat : maintenant aux parlementaires de bâtir la loi !

Tribune cosigné par 102 Députés

Paru dans le Journal du Dimanche du 19 Décembre 2020


Née de la volonté du président de la République et des suites du grand débat national, la Convention citoyenne pour le climat a vu le jour en avril 2019 avec un objectif précis : celui de mieux associer les Français aux décisions qui les concernent et trouver des solutions durables répondant à l'impératif écologique actuel. Nous, parlementaires de la majorité, avons suivi avec grand intérêt les réflexions des 150 citoyens. Nous tenons à les féliciter et à les remercier, tant pour la qualité de leurs propositions que pour la constance de leur engagement.

Cet exercice a prouvé que notre démocratie pouvait se renouveler en rendant le citoyen acteur de la prise de décisions

Un engagement qui a constitué un moment historique pour notre démocratie. En effet, à l'heure où la défiance à l'égard des politiques et des institutions prend des proportions inquiétantes, cet exercice, inédit à cette échelle, a prouvé que notre démocratie pouvait se renouveler en rendant le citoyen acteur de la prise de décisions. En janvier, le projet de loi climat reprenant les propositions des citoyens sera présenté en Conseil des ministres, laissant au Parlement plus de deux mois pour travailler le texte avant son examen au printemps. Nous examinerons également le projet de modification de la Constitution que le président de la République a annoncé lundi dernier. Nous serons au rendez-vous pour offrir aux Français cette occasion historique d'inscrire la défense de l'environnement dans le premier article du texte fondateur de notre République.

Ce début d'année sonnera l'heure du passage de témoin, l'heure où démocratie participative et représentative se rencontreront dans un exercice inédit et innovant. Ce sera à nous, élus de la nation, de prendre le relais des citoyens pour jouer pleinement notre rôle et bâtir la loi climat.

Plus que réaffirmer notre ambition pour le climat, cette loi nous donne l'occasion de tenir les engagements pris par la France

La crise sanitaire et sociale sans précédent que nous traversons nous a montré le besoin fort et rapide de changement de nos habitudes. Plus que réaffirmer notre ambition pour le climat, cette loi nous donne l'occasion de tenir les engagements pris par la France lors de l'accord de Paris et d'intensifier nos actions en faveur de la lutte contre les émissions de gaz à effet de serre. Depuis 2017, la majorité s'engage pour un avenir durable. Dans le cadre du plan de relance, la France a été l'un des pays du G20 les plus ambitieux en choisissant de soutenir des secteurs durables plutôt que les énergies fossiles avec 30 milliards d'euros consacrés à la transition écologique. En 2020, le gouvernement français a été le premier à présenter un budget vert. Le projet de loi issu des travaux de la Convention Citoyenne portera ainsi des mesures que nous soutenons depuis 2017 et que nous avons commencé à concrétiser avec la loi énergie-climat, la loi d'orientation des mobilités, la loi Egalim ainsi que la loi anti-gaspillage pour une économie circulaire.

Ce projet de loi couronne, en somme, l'ambition écologique d'une majorité progressiste et ambitieuse.

Les derniers posts