"Agir pour les aidants" : 400 millions pour aider ceux qui aident



Jeudi dernier, le Premier Ministre a présenté la stratégie "Agir pour les aidants" qui a pour objectif de reconnaître le rôle des aidants dans notre société, facilité leur vie, soutenir ceux qui sont particulièrement en difficulté. Ce plan est doté de 400 millions d’euros € sur 2020-2022.



# En France, 10 millions de personnes soutiennent un proche en perte d’autonomie.


En France, 10 millions de personnes soutiennent un proche en perte d’autonomie. Ce nombre ira croissant dans les années à venir. Beaucoup d’initiatives ont été incarnées par les associations ou les collectivités locales pour informer et accompagner les proches aidants. Comme souvent, la société a montré le chemin aux pouvoirs publics. Pour aller plus loin, le Gouvernement a élaboré une véritable politique publique à destination des proches aidants.


# 400 millions d’euros dédié autour de six priorités


Après un phase de concertation avec les proches aidants et les assocations, la stratégie présentée pour objectif de reconnaître le rôle des aidants dans notre société, facilité leur vie, soutenir ceux qui sont particulièrement en difficulté.

Des solutions concrètes ont ainsi pu être élaborées. Elles s’articulent autour de 6 priorités :

- Rompre l’isolement des proches aidants et les soutenir au quotidien dans leur rôle : Mise en place d’un numéro téléphonique national de soutien des proches aidants dès 2020 et d’une plateforme numérique « Je réponds aux aidants » d’ici 2022. « Il faut que l'information circule mieux et qu'elle soit plus complète, c'est le sens de cette plateforme et de ce numéro que nous voulons généraliser partout en France pour aider les aidants. » (Edouard Philippe, 23/10/2019)

- Ouvrir de nouveaux droits sociaux aux proches aidants et faciliter leurs démarches administratives : Création d’un congé proches-aidants qui sera indemnisé et sera pris en compte dans le calcul de la retraite dès 2020 (mesure présente dans le PLFSS pour 2020).

- Permettre aux aidants de concilier vie personnelle et vie professionnelle : Le soutien aux proches aidants sera inscrit parmi les thèmes de la négociation obligatoire des entreprises (au titre de la responsabilité sociale et environnementale des entreprises) dès 2020.

- Accroître et diversifier les solutions de répit : Lancement d’un plan national de renforcement et de diversification des solutions de répit doté d’un financement supplémentaire de 105 millions d’euros sur la période 2020-2022.

- Agir pour la santé des proches aidants : Instauration d’un « réflexe proches aidants » dès 2020 chez les professionnels de santé ou d’accompagnement.

- Epauler les jeunes aidants : Sensibilisation des personnels de l’Education nationale et aménagement des rythmes d’études pour les étudiants aidants, dès la fin 2019.


Enfin, au-delà des 6 priorités dégagées par le Gouvernement, la stratégie nationale utilisera tous les leviers disponibles afin de mobiliser la société sur les proches-aidants et ainsi poser les fondations d’une société solidaire et bienveillante à leur égard.

Comme l’a rappelé le Premier Ministre, « L’objectif, au fond, c'est de changer le regard de la société sur ceux qui aident, c'est de faire en sorte que ce choix ou ce devoir puisse être regardé par la société comme quelque chose de positif, quelque chose qui doit être pris en compte ».


>> Consulter le dossier de presse en cliquant ici <<



Les derniers posts