Nos territoires ruraux ont de l'avenir : les 173 propositions de l'Agenda Rural


Après plus de vingt ans de politiques territoriales quasi-exclusivement dédiées aux Métropoles et aux « grandes structures », le Gouvernement et la majorité présidentielle ont fait le choix de parier enfin sur le cœur de nos territoires, celui des Villes moyennes et des territoires ruraux.

# Parier enfin sur le cœur de nos territoires, celui des Villes moyennes et des territoires ruraux.

Ainsi, après la fin de la baisse des dotations pour les communes rurales dès 2017 et le déploiement de la politique « Atout Cœur de Ville » à destination des Villes moyennes en 2018, le Gouvernement vient d’annoncer la mise en place de l’« Agenda Rural ».

Inspiré du rapport "Ruralité : une ambition à partager", auquel notre Député a pu participer, l’Agenda rural a retenu 173 propositions autour de quatre priorités : la transition écologique, la proximité des services publics, la sécurité et l’attractivité.

Afin de redonner des choix, de la liberté, des services à nos habitants, cet « Agenda rural » accélère et amplifie par exemple les politiques de maintien des commerces locaux, les politiques à destination de la jeunesse, le déploiement du numérique ou encore la lutte contre les déserts médicaux.

Une synthèse de cet « Agenda Rural » est disponible en cliquant ici

# "Les élus de nos petites communes sont mobilisés, volontaires et déterminés ! Ce plan "Agenda Rural" est pour eux !

"Nous n'avons pas connu un gouvernement aussi favorable à nos territoires depuis très longtemps." se réjouit le Député.

" La "mono-manie" des Métropoles et des grosses structures ont eu en vingt ans les effets que l'on connait sur nos territoires : sentiment d'abandon et de déclassement, perte de sens... Nous devons retisser le lien de nos territoires et je sais les élus de nos petites communes mobilisés, volontaires et déterminés ! Ce plan, qui se mettra en place dans la durée, est pour eux !" conclut le Député.


Les derniers posts