Agir contre l'Habitat Indigne


L'avenir de nos centres-villes et de nos centres-bourgs constitue un des engagements forts de notre Député. 

Ainsi, dans le cadre de la loi "Engagement national pour le Logement et l’Amenagement Numérique", Alain PEREA s'est investi pour la réforme et la modernisation de la lutte contre l'habitat indigne.

Réforme de la police de l'habitat pour un contrôle plus efficace, renforcement des sanctions contre les marchands de sommeil, simplification administrative pour les collectivités : autant d'avancées à mettre au crédit de cette loi au cours de cette première lecture devant l'Assemblé Nationale.

Faciliter le travail de partenariat entre la Ville et l'Agglomération

De manière plus locale, M Alain PEREA a également fait passer un amendement à la loi pour résoudre le différent d'interprétation entre la Ville de Narbonne et le Grand Narbonne qui paralysait l'action sur ce sujet depuis 4 ans. 

"Lorsque j'ai échangé avec M le Maire et M le Président du Grand Narbonne, tout deux me confirmaient leur volonté d'agir... Pourtant cette volonté butait sur une loi mal écrite qui empêche le Grand Narbonne et la Ville d'agir de concert pour cet enjeu" précise Alain PEREA. C'est ainsi qu'Alain PEREA a conçu et porté un amendement pour corriger cette "scorie" de la loi ALUR de 2014.

"En faisant le tour pour convaincre mes collègues et les Ministres, je me suis rendu compte que cette situation existait dans d'autres villes en France. Cela m'a aidé pour emporter la majorité sur cet amendement"précise le Député

"Seul compte l'action au service de nos habitants les plus fragiles, ceux qui sont exposés aux agissements des marchands de sommeil"

Ainsi, par cet amendement, l’Agglomération, compétente par la loi sur les questions d'habitat pourra autoriser les Communes qui le souhaitent à mettre en oeuvre, par délégation, les procédures de contrôle de l'habitat indigne dites "permis de louer"

"Désormais, Agglomération et la Ville peuvent légalement travailler ensemble, de manière coordonnée et efficace. En la matière, il n'y a pas la place pour les polémiques! Seul compte l'action au service de nos habitants les plus fragiles, ceux qui sont exposés aux agissements des marchands de sommeil !" précise le Député 


Les derniers posts