Egalité Femmes/Hommes: un engagement d'Alain PEREA


Dans sa volonté de réforme, la majorité présidentielle s’est engagée dans une activité particulièrement forte devant la représentation nationale. Cette abondance de lois a conduit à occulter malheureusement les débats qui se sont tenus il y a quelques semaines sur le projet de loi relatif à la lutte contre les violences sexuelles et sexistes.

"Grande cause du quinquennat"

Engagement de la majorité, l’égalité Femmes/Hommes constitue un engagement du programme « Le Pacte avec la Nation » pour lequel Alain PEREA s’est engagé devant les électeurs. Le Président MACRON l’a même qualifié de « grande cause du quinquennat » …

Fidèle à son engagement, M Alain PEREA a ainsi été particulièrement actif dans le cadre des débats. Un engagement reconnu par la Secrétaire d’Etat puisqu’il figure parmi les 15 Parlementaires invités le 5 Mai par cette dernière pour échanger et débattre sur la suite de cette loi et de manière générale sur la suite de l’action, notamment en faveur de l’égalité professionnelle.

Ce n’est pas un enjeu de féminisme… C’est un enjeu de citoyenneté, de République et d’égalité… Ni plus, ni moins… »

« Dans le cadre de cette loi, j’ai notamment avec plusieurs collègues déposé un amendement, adopté en séance, pour que le Gouvernement, sous six mois, étudie les conditions d’amélioration de l’accueil local des victimes d’agressions sexuelles pour les accompagner dans leurs démarches judiciaires » précise M PEREA.

« Trop de femmes sont deux fois victimes : victime d’un agresseur et victime du silence, par honte, par peur ou tout simplement par méconnaissance des rouages de la justice ! C’est pourtant elle les victimes. Il faut sans cesse le répéter : elles ne sont pas responsables, à aucun moment et d’aucune manière, du comportement des détraqués !»

Et de conclure, « pour ma part, ce qui me désole, c’est que nous soyons obligés de légiférer sur ces questions en 2018 ! Ce n’est pas un enjeu de féminisme ou je ne sais quoi… C’est un enjeu de citoyenneté, de République et d’égalité… Ni plus, ni moins… » confie le Député.


Les derniers posts