Alain PEREA plaide avec succès auprès de la Garde des Sceaux pour le maintien des effectifs du Tribu


Suite à son intervention auprès de Mme BELLOUBET, Garde des Sceaux, M Alain PEREA, Député de l’Aude, a obtenu les assurances quant au maintien des effectifs de magistrats dans le Tribunal de Narbonne.

« J’entretiens avec la Garde des Sceaux des rapports de travail et de confiance. Cela m’avait déjà permis de la sensibiliser, avec succès, à la particularité de l’Aude et au nécessaire maintien des TGI de Carcassonne et de Narbonne » précise le Député. « Le maintien des effectifs du TGI est la suite logique de ce travail … »

Ainsi, suite aux inquiétudes exprimées par les professionnels du Droit de Narbonne sur la nomination des juges et procureurs au TGI de Narbonne, la réponse de la Chancellerie au Député a été expressément claire : « Comme suite à votre intervention auprès de Mme la Ministre, nous vous confirmons en septembre prochain, le TGI de Narbonne devrait avoir ses effectifs au complet au siège. Il ne comptera qu'une vacance au parquet, laquelle devrait pouvoir être comblée par un placé délégué par le procureur général (il disposera en effet de 5 placés pour 2 postes vacants sur l'ensemble des tribunaux du ressort dont celui de Narbonne). Un procureur sera également nommé »

Depuis le lancement de cette réforme, le Député s’implique au plus haut niveau dans ce dossier, souvent en toute discrétion derrière les murs de la Place Vendôme mais toujours avec la détermination qu’on lui connait, ferme dans sa volonté mais sans agiter inutilement les peurs et les contre-vérités comme cela arrive encore trop souvent.

« La réforme de la Justice dans laquelle nous nous engageons vise à renforcer l’efficacité et la proximité de la Justice du quotidien. Nous ne pouvons que tous, élus et citoyens, partager cette exigence. Je sais les professionnels du Droit inquiets et pour tout dire traumatisés par les précédentes réformes dans laquelle Narbonne avait toujours eu du mal à faire entendre sa voix. Mais sur ce point, les choses changent » précise le Député.

Et de conclure, « je travaille et continuerai à travailler, sans effet de manche mais avec efficacité, auprès de la Chancellerie et de la Garde des Sceaux dans l’intérêt des justiciables audois en général et des Narbonnais en particulier ! »


Les derniers posts