Pour entrer dans  le XXIe siècle,  l'économie de la Narbonnaise  doit s'inscrire dans une dynamique d’enseignement et de formation qui soit à tous les niveaux de la chaîne d’apprentissage, capable de s'adapter aux besoins fluctuants de la demande de formation.

"J'ai la conviction que  la culture et le savoir sont les garants de la citoyenneté et de la démocratie."


Savoir qui nous sommes, ce qui  fait de nous des Français, des Occitans, des Européens, ne prend sens qu'à travers notre culture et les connaissances que nous avons acquises.
"La culture et le savoir libèrent mais l'ignorance enchaîne."
Il est impératif de s’appuyer sur les réseaux et organismes d’éducation populaire, qui œuvrent au quotidien au plus près des populations, et leur apporter tout notre soutien dans leur action.
Le programme sur lequel a été élu notre Président  prévoit que  100% des enfants auront accès aux actions d'éducation artistique et culturelle dans des centres  inter-établissements qui seront créés avec l'aide d'artistes locaux.
Les bibliothèques seront ouvertes le soir et le dimanche. Un pass de 500 euros sera offert à  tous les jeunes de 18 ans et  leur permettra, via une application, d’accéder aux activités culturelles de leur choix : musée, théâtre, cinéma, concert, livres ou musique enregistrée.
Ce pass sera cofinancé par les distributeurs et les grandes plateformes numériques qui bénéficieront du dispositif.

 


"Au niveau scolaire, je porterais avec enthousiasme le projet présidentiel."


La création accélérée de places dans les crèches, la priorité donnée, dès l'école maternelle, à l'acquisition des savoirs fondamentaux, le dédoublement des effectifs dans les  classes du premier cycle de l'école élémentaire des  zones d'éducation prioritaires, sont des mesures extrêmement positives pour faire avancer l'égalité des chances entre tous les enfants de la République.
Elles offrent la possibilité de combler des défaillances  linguistiques et de donner la maîtrise des codes nécessaires à la réussite scolaire qui sont sources de bien des inégalités selon l'origine sociale ou culturelle des élèves.

Le retour des études dirigées, un accompagnement renforcé et individualisé des élèves,  un effort massif pour l'apprentissage et l'insertion professionnelle, permettront  également de lutter contre l'échec scolaire et la déscolarisation des jeunes. Enfin le retour des classes bilangues, des sections européennes, un véritable enseignement du latin et du grec  offriront  aux meilleurs élèves la possibilité de progresser à leur rythme.
Une école qui donne des chances de réussite à tous mais n'enferme pas dans un modèle indifférencié  tirant les meilleurs vers le bas  c'est un projet qui répond aux attentes des parents et aux besoins du pays.
 

"Elu député, je soutiendrais ce projet  dans sa globalité."

Je veillerais notamment à ce  qu'il  diffuse  la connaissance de notre patrimoine culturel occitan qui a besoin d'être aidé et fasse la place belle à nos artistes locaux.

Cette volonté qui est  la notre de remettre au centre de notre citoyenneté, l'éducation populaire est au cœur du programme d'Emmanuel Macron pour notre jeunesse.

Député, je soutiendrais l'effort sans précédent auquel les candidats en Marche se sont engagés pour l'Ecole et pour la formation de nos jeunes...

"Eduquer" vient du latin "ex ducere", conduire dehors... Hors de sa condition, hors de tout les déterminisme sociaux ou économique... "Conduire hors" pour ensemble redonner une chance a la jeunesse narbonnaise de s'émanciper, d'agir et d'entreprendre car il sont notre avenir! "​

ENGAGEMENT N°3 POUR LA NARBONNAISE

3

"Inscrire notre territoire dans une dynamique d’enseignement, de formation et d'éducation populaire afin de relever les défis de l’avenir."